Déclaration d’automne 2023 : Principales annonces pour les entreprises britanniques

4 min read
online-news-smartphone-laptop-mockup-website-woman-reading-news

Le ministre britannique des Finances, Jeremy Hunt, a présenté sa déclaration d’automne aux députés le 22 novembre 2023, dans laquelle il a déclaré que l’économie britannique se situe « de nouveau sur la bonne voie », mais qu’il y a encore du travail.

La déclaration d’automne est une communication des plans du gouvernement pour l’économie, basée sur les dernières prévisions du Bureau pour la responsabilité budgétaire (Office for Budget Responsibility – OBR). Il définit les plans du gouvernement pour aider au progrès économique, à la réduction la dette et à la restauration de la crédibilité du Royaume-Uni sur les marchés internationaux. Mais comment ce plan budgétaire affecte-t-il les entreprises britanniques ?

Dans cet article, nous soulignerons les principaux points de la déclaration d’automne qui affectent les entreprises britanniques grâce à l’analyse de Christine Lawless, l’une des expertes du département Comptabilité du groupe AVASK.

Impôts

  • Les cotisations à l’assurance nationale diminuent de 2 % pour atteindre un nouveau taux de 10 % à partir du 6 janvier 2024.
  • La suppression des cotisations d’assurance nationale de classe 2 pour les travailleurs indépendants, qui permettra au travailleur moyen d’économiser environ 192 livres sterling (environ 224€) par an.
  • Les cotisations à l’assurance nationale de la classe 4 s’abaisseront de 9 % à 8 %.
  • L’allègement fiscal temporaire connu sous le nom de « full expensing » (amortissement total), qui vise à permettre aux entreprises de compenser leurs investissements, se prolonge jusqu’à nouvel ordre.

Christine Lawless :

Si les réductions d’impôts pour les entreprises n’ont guère été soutenues cette fois-ci, les diverses réductions d’impôts pour les salariés et les indépendants stimuleront l’économie, atténueront la pression inflationniste et encourageront les dépenses publiques. Nous pensions que les réductions des droits de succession et d’imposition sur le revenu auraient pu être annoncées dans cette déclaration, mais elles ont été reportées au printemps.

Aide au coût de la vie

  • Le salaire minimum national passera de 10,42 £ à 11,44 £ (environ 13€30)de l’heure à partir d’avril 2024 pour les personnes âgées de 21 ans et plus.
  • Le salaire national de subsistance augmentera de 1,11 £ pour atteindre 8,60 £ (environ 10€) de l’heure à partir d’avril 2024 pour les 18-20 ans.
  • À partir d’avril prochain, le crédit universel augmentera de 6,7 %, conformément au taux d’inflation du mois de septembre. L’année prochaine, le crédit universel permettra d’économiser environ 800 livres sterling (environ 935€).
  • Augmentation de la pension d’État à 8,5 % à partir d’avril 2024, conformément à l’engagement de triple verrouillage (triple lock), ce qui représente 900 livres sterling (1 052€) de plus par an.

Christine Lawless :

L’augmentation du salaire minimum et les nouvelles lignes directrices qui s’établieront pour les personnes qui ont droit aux crédits universels devraient inciter un plus grand nombre de personnes à chercher un emploi, ce qui stimulera la main-d’œuvre et, par conséquent, l’économie. En outre, l’augmentation générale des revenus stimulera les dépenses.

Promesses supplémentaires de la déclaration d’automne

  • Le ministère des finances a annoncé un plan de 320 millions de livres sterling (environ 374 millions d’euros) pour encourager les investissements des fonds de pension dans les projets technologiques et scientifiques.
  • Les taxes sur l’alcool ne fluctuent plus jusqu’en août 2024
  • Une réduction de 75 % sur les taux d’imposition des entreprises se maintient pour les entreprises de commerce de détail, de loisirs et d’hôtellerie.
  • 4,5 milliards de livres sterling (environ 5,26 milliards d’€) employés dans les technologies vertes afin de permettre à la Grande-Bretagne de rester à la pointe de la transition mondiale vers le projet de zéro émission nette.

Christine Lawless :

Une attention particulière a été apportée à la poursuite de la relance des entreprises les plus durement touchées par la crise de la COVID, notamment celles secteur commerce du détail, des loisirs et de l’hôtellerie. Il existe également des plans de croissance à plus long terme pour le pays qui accordent une attention particulière à la technologie et à la science.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter AVASK dès aujourd’hui. Vous pouvez également nous téléphoner au

+44 (0)23 8060 0120 ou par courriel : accounts@avaskgroup.com

You might also be interested in...

Êtes-vous prêt pour la date limite d’auto-évaluation du 31 janvier ?

By Bhav 5 min read

La fin du mois de janvier au Royaume-Uni marque une échéance importante pour de nombreux particuliers et entreprises : la...

La boîte à outils du vendeur international: Pourquoi les rapports sur les UGS sont essentiels pour les commerces en ligne

By AVASK 4 min read

Un rapport sur les UGS peut vous aider à vous assurer que vous avez les bons produits en stock, dans...

Comment maximiser sa rentabilité au 4ème trimestre

By AVASK 4 min read

Le 4ème trimestre est la période de l’année la plus chargée et la plus rentable pour la majorité des vendeurs...